Tigger's Track - L'essentiel d'une vie d'humain

Une modeste ballade au coeur de la jungle du Tigre. Ponctuée de rencontres, de découvertes, d'émotions et d'échanges. Suivez-moi...

30 avril 2005

Chronique d'une mort annoncée - Adieu Sadin

Connaissez-vous le livre de Garcìa Marquez ? Chronique d'une mort annoncée ?

chronique_dune_mort_annoncee2Crònica de una muerte anunciada. Dans ce livre -que je n'ai pas vraiment apprécié à l'époque où je l'ai lu- on retrace les heures qui précèdent le meutre du personnage principal. On sait dès le début qu'il va mourir, et sa mort n'est pas ce qui interesse d'ailleurs. C'est comme un épisode de Columbo si vous voulez, on connait le tueur, la fin (Columbo va réussir à le faire accuser), l'interêt n'est pas dans la finalité ni le suspens mais dans les éléments moteurs, le déroulement.

Bon il faut dire aussi que Colombo il est fort, parce qu'il sait toujours... Non mais sans rire, c'est incroyable, sur presque 69 épisodes, il arrive à chaque coup à savoir qui à tué et comment ! Trop fort ce Colombo.

cronica21

Ceci étant dit, Colombo n'est ABSOLUMENT pas le sujet de cet article. "Le lien avec Garcìa Marquez ?" vous me direz... Eh bien voilà: cette après midi, j'ai cru revivre, cette histoire, transposée évidemment, mais pourtant tout à fait semblable... J'étais au pied du mur, sachant que de toutes les manières, son destin était la mort, quoi qu'il advienne. Seulement, le problème n'était pas tant d'arriver à tolérer cette vision de fatalité mais bel et bien de supporter la lourde tâche qui m'était imparti. Celle d'être le meurtrier...

"Il est là depuis plus longtemps que moi cet arbre, Maman". Sadin, comme je l'ai surnommé cette après midi juste avant son exécution, était arrivé à la fin de son cycle, juste avant l'été, juste avant de pouvoir sentir sur ses épines, la douce chaleur des mois estivaux, il lui fallait mourir. Je tenais la hache dans mes mains, prête à l'emploi. Tel un bourreau devant le condamné à mort. Tel un homme prêt à commettre l'irréparable. Il fallait le faire, mais je ne pouvais m'y résoudre... Puis une voix résonna dans ma tête: "Si tu ne le fais pas, ce sera quelqu'un d'autre qui le fera, et avec beaucoup moins de respect et de précaution que toi...".
Alors je me suis décidé, et j'ai frappé. Doucement, d'abord, sur les branches les plus frêles. Et puis, il a fallu s'attaquer aux branches qui résistaient. Le bois se scindait, le sève coulait, la chair de l'arbre semblait saigner, rougeâtre. Je montais, de plus en plus haut, je frappais. Le bruit des coups portés résonnait dans la rue, tel le signal annonçant que le rituel était lancé. Les passants me regardait, discrètement, puis de plus en plus ouvertement. Je frappais, et je frappais encore. Cela devenait machinal, mécanique. Mes coups étaient de plus en rapprochés et de plus en plus puissant. Je prenais du plaisir, mes yeux s'écarquillèrent, mes muscles se raidirent, ma bouche se tordit, et je frappais, jusqu'à la délivrance.
Et le dernier coup, je lui tranchai la tête. C'était fini. J'avais autant de sang que de sève sur mes mains. J'étais un meurtrier, comme un autre après tout... Un Homme parmis les autres, un destructeur. J'ai aimé ça, j'ai honte.

p1010077p1010076p1010075

L'arbre va tomber - Francis Cabrel

L'arbre va tomber
Les branches salissaient les murs
Rien ne doit rester
Le monsieur veut garer sa voiture

Nous, on l'avait griffé
Juste pour mettre des flèches et des cœurs
Mais l'arbre va tomber
Le monde regarde ailleurs

L'arbre va tomber
Ça fera de la place au carrefour
L'homme est décidé
Et l'homme est le plus fort, toujours
C'est pas compliqué
Ça va pas lui prendre longtemps
Tout faire dégringoler
L'arbre avec les oiseaux dedans

L'arbre va tomber
On se le partage déjà
Y a rien à regretter
C'était juste un morceau de bois
Un bout de forêt
Avancé trop près des maisons

----

Adieu Sadin... (ou comment faire, finalement, quelque chose de pas grand chose)

Posté par Tigger à 21:40 - Points de vues - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Comment faire qqch de pas grand chose? en donnant vie aux détails qui compte... Cet arbre que tu as tué, tu l'as aussi fait exister et vivre à travers cet article...
    En te lisant, je pensais déjà au commentaire que j'écrirais à partir d'une phrase qui m'a touchée: "Si tu ne le fais pas, ce sera quelqu'un d'autre qui le fera, et avec beaucoup moins de respect et de précaution que toi...". Mais arrivée à la fin, je me suis rendue compte que bien que ce soit vrai, la vérité va bien plus encore... Ce que tu as écrit là me fait penser à nos cours de littérature sur Blake et la création artistique, sur l'énergie... tu te souviens?
    Il y a de l'énergie pure dans la nature, sous toutes les formes mais cette énergie nous échappe, on ne la voit pas, c'est la faiblesse de l'Homme qui se croit tout puissant... L'artiste est celui qui a un sixième sens et qui perçoit cette énergie, son rôle est de la modeler , de la canaliser pour la rendre visible de tous. La prof nous avait donné l'exemple de cette branche au pied d'un arbre, qui est là mais qui n'existe pour personne. Mais cette branche on peut la prendre, la tailler, la courber.. bref, on la fait souffrir, on l'agresse, on la diminue et pourtant... on lui permet d'exister en lui donnant forme... celle d'un arc.
    A travers ce récit et à l'importance que tu donnes à "pas grand chose", tu n'es pas un meutrier qui a abattu un arbre, tu es l'artiste qui lui a permis d'exister à nos yeux...

    Posté par Chrysalide, 30 avril 2005 à 22:56
  • Eh bien, d'après poi, Chrysalide a raison.Je ne vient pas à vos cour evidemment, mais l'idée est totalement juste!Et si tu te dit que tu es un asassin, dit toi que là où il est maintenant, grâce à toi, il y est chez lui, est qu'il s'y sent beaucoup mieux qu'ici, là-bas, il fait bon vivre dans la puretée, ici, il vivait chaque jour dans un nuage de polution, il en tombait même malade qqfois. Pour moi, tu es dans un certain sens un bienfaiteur, car tu ne voulai pas lui faire ça, c'est ces gens qui se croient tout permis qui t'oblige à commettre de tels actes.

    Alors, ne te crois pas asassin,non.
    Crois toi homme, imparfait(caractéristique même de la nature humaine)qui essaie de se faire une place dans la société en faisant ce qu'on lui dit de faire.Mais par dessus tout, crois toi bon, car en faisant ça de cette façon, tu t'excusait auprès de l'arbre, au nom du monde entier, tu lui demandait de pardonner ce système pourrit, que les gens"haut placés"ont chosit pour toi, sans ton avis...c'est malheureux, mais c'est la stricte véritée!

    Posté par Belle, 30 avril 2005 à 23:13
  • Alors là elle craque totale!!!! mdrrrr

    Posté par Chrysalide, 30 avril 2005 à 23:17
  • Je suis mdr ! Donc Belle, "c'est ces gens qui se croient tout permis qui t'oblige à commettre de tels actes" + "ce système pourrit, les gens"haut placés"ont chosit pour toi". Tout ça, ce sont mes parents t'es mignone !! mdr

    Merci à toutes les deux. Me comparer à Blake c'est... énorme !

    Posté par Tig', 01 mai 2005 à 01:47
  • Oh, mais de rien!J'ADORE LIRE QUE JE CRAQUE!
    N'EST-CE PAS????

    Posté par Belle, 01 mai 2005 à 09:58
  • meme si les 2 ptites te trouvent des excuses (super longue d'ailleurs!) moi jdi tu mèrite de pourir en prison!!!quelle honte d'avoir arracher cet arbre à la vie!!!jvais apelé colombo ms tinkiète jte ramènerais des oranges! lol

    Posté par Celebrian, 01 mai 2005 à 17:28
  • mdr ! J'en étais sûr qu'une de vous allait me délationner (Ouais, vous avez appris un mot !)... Columbo ? Ah ah ! M'en fout je connais personnellement Derrick ! Bon, c'est sûr, le temps qu'il arrive... mdr !!

    Posté par Tig', 02 mai 2005 à 14:33
  • :)

    Tu éprouves du plaisir en faisant mal ... hummmmmm interessant !

    Posté par Transs, 02 mai 2005 à 15:42
  • MDR ! Ce que j'adore c'est que hors contexte, ton commentaire passerait inapercu, mais sachant la conversation qu'on à eu tout à l'heure, c'est vraiment très drole ! Pour donner un ordre d'idée aux autres: Soumission !! Grouarrgg

    Posté par Tig', 02 mai 2005 à 19:31
  • ba oué fo bien te ramené a la dure réalité de la vie!!

    Posté par Celebrian, 02 mai 2005 à 23:25

Poster un commentaire