Tigger's Track - L'essentiel d'une vie d'humain

Une modeste ballade au coeur de la jungle du Tigre. Ponctuée de rencontres, de découvertes, d'émotions et d'échanges. Suivez-moi...

28 avril 2005

Mélodies...

"On pourrait se faire sans que ça gêne
De la place pour deux
Mais si ça ne vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me le dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne"

Un hommeur heureux -William Sheller

"Alors on va se quitter comme ça,
Comme des cons devant le café d'en bas.
Comme dans une série B,
On est tous les deux mauvais"
J'te l'dis quand même - Patrick Bruel

"Don't say words you're gonna regret
Don't let the fire rush to your head
I've heard the accusation before
And I ain't gonna take any more"
Eye in the sky - Alan Parsons Project

"Avec le temps, va, tout s'en va... On oublie le visage et l'on oublie la voix. Le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller chercher plus loin, faut laisser faire, et c'est très bien"
Avec le temps - Léo Férré

Posté par Tigger à 03:48 - Points de vues - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Mais snif, arrete ! vé me mettre à pleurer moi, déjà rien qu'avec Léo Férré j'ai la gorge nouée alors bon ! Très belles paroles néanmoins

    Posté par Creekety, 28 avril 2005 à 07:34
  • Matinal...!!

    Salut,

    T'es matinal ou je pense plutot que tu ne pouvais te coucher sans écrire ses quelques lignes, retraçant la superbe soirée qu'on a passée!
    Bravo à toi, 6 morceaux, bientôt tu nous feras un set entier et Valérie au repos

    Bonne journée et à ce soir bye...

    Posté par nina, 28 avril 2005 à 09:03
  • ...

    kiminifure kimiwodaki nukumoriya kokyuuwo kanji
    futarinoai kotaeshiri tenishitato shinjiteita
    dakedo ima kiminonaka kurushimiya kanashimini
    fureteshimatta kizuiteshimatta bokuha sorewo osoretetanda
    megurimeguru kimiwo tadoru bokuga subete daiteageru
    soshite kokoni futaride atsume sakaseyou
    namoshiranu hanademoii karenuyouni
    yasashiku tsutsunde zutto sakaseru

    "je te touche, je t'enlace, je sens ta douceur et ta respiration
    je croyais en notre amour mais maintenant, j'ai su ta douleur et ta tristesse
    j'avais peur de le savoir en fait
    je peux tout accepter, je te cherchais depuis longtemps
    et ici nous deux, on fera fleurir
    on s'en fiche si elle sera une fleur inconnue, elle ne fanera pas
    emmitouflé avec notre amour pour qu'elle ne fane pas"
    Roll - Ayumi Hamasaki

    Posté par Darkness, 28 avril 2005 à 13:50
  • J'ai passé un long moment à chercher la chanson juste... Celle qui exprimerait le plus fidèlement ce que je ressens quand je lis cela: la tristesse, la colère et la peur en même temps...
    Tristesse parce que oui, on s'accorde tous à dire que la tristesse habite ceux dont le coeur dicte ces mots. Colère quand je pense à l'origine de cette tristesse. Peur quand je pense à la souffrance que ces pensées peuvent engendrer. Et puis après avoir ressenti tout ça, instinctivement, on se doit de prendre du recul face à tous ces mots...
    Il y en a pour qui les mots sont bleus et qui le disent avec les yeux; d'autres pour qui les mots sont faciles, fragiles et trop beaux, bien trop beaux... Libre à chacun de les interpréter à sa guise, c'est ça l'universalité de la musique, chacun est touché à sa façon...
    Après longue réflexion, j'ai choisi une chanson. Ce n'est peut être pas mieux mais là, c'est ce que je ressens, c'est à l'image de la nature humaine: ce que l'on recherche désespérément mais que l'on est jamais sur d'obtenir vraiment...

    On dort les uns contre les autres
    On vit les uns avec les autres
    On se caresse, on se cajole
    On se comprend, on se console
    Mais au bout du compte
    On se rend compte
    Qu'on est toujours tout seul au monde

    On danse les uns contre les autres
    On court les uns après les autres
    On se déteste, on se déchire
    On se détruit, on se désire
    Mais au bout du compte
    On se rend compte
    Qu'on est toujours tout seul au monde

    Si tu cherches une amie pense à moi, je ne serai jamais loin de toi...

    Posté par Chrysalide, 28 avril 2005 à 15:43
  • O Chrysalide.Sachez ma chère que vos propos sont parfaitement...poin de mots pour l'exprimer!Mais en tout cas,je suis entièrement d'accord avec vous.Je tenais à vous le faire savoir.Pour ce qui est de vous,Tigger,je dirais que vous savez prendre les bons mots des bons endroit au bon moment,ce qui donne un sens à ces paroles pour tout le monde, même ce qui ne ressentaient rien sentent un petit je ne sais quoi au fond d'eux même(c'est beau).C'est une grande partie du charme de votre talent d'écrivan, mêmme là vous n'écrivez pas vraiment.En tout les cas,chapeau bas.

    Mes ficelles de caleçon!!!!!!

    Posté par Belle, 29 avril 2005 à 15:59
  • viens jusqu'a moi

    M'entends tu quand je te parle
    Ds la prison de ton coeur
    je connais le poids de tes larmes
    et des questions interieures

    je comprends bien que tu te proteges
    de ts les maux et tous les pieges
    en taisant tes douleurs

    je connais la liste longue
    de ces barrieres entre nous
    quand pour faire comme tous le monde
    on fais semblant jusqu'au bout

    mais je veux une place differentes
    etre l'ame soeur et la presence
    Qui comprend tout

    fais tomber les armures
    viens casser pierre a pierre ts les murs
    et combler les distances qui t'eloignent d emoi
    je partage tes blessures
    je comprends tes erreurs, tes ratures
    si tu me dis les mots que tu pensais tout bas
    viens jusqu'a moi

    Je suis la dans le silence
    quelque soit le jour et l'heure
    j'attendrais que tu t'avances
    pour avouer ce qui t'es lourd

    viens te raccrocher a moi
    mon coeur est une terre d'asile
    pour que tu trouves les pas tranquilles

    Posté par ecath, 04 mai 2005 à 12:48

Poster un commentaire